Premiers pas dans le e-commerce

Tam et Greg sont producteurs de plantes médicinales et aromatiques en bio-dynamie. Leur projet, démarré en 1997, est indissociable de leur démarche environnementale : habitat écologique auto-construit, agriculture non-extensive, solutions alternatives et transmission de savoir…

Jusqu’à présent, les débouchés de leur production étaient ceux des circuits traditionnels : magasins bio, salons bio, commerces de proximité.

Depuis, la perspective de vendre directement à leurs clients sur Internet, sans intermédiaire et au tarif du détail, a fait du chemin dans leur esprit, tandis que fleurissaient autour d’eux les boutiques en ligne. Le secteur d’activité du bio est en plein essor, et l’offre du pré Saint Jean est celle d’un commerce de niche, donc potentiellement très rentable, d’autant plus que la grande qualité des produits va de pair avec un prix de vente élevé.

Chez nous, à Transat, les débouchés de notre activité web se limitaient jusqu’à présent aux sites dits « vitrines », même si la présence systématique d’un outil de publication permettant au client d’en modifier le contenu facilement rendait ce terme un peu galvaudé.

Depuis, la perspective de rendre possible la vente en ligne de produits avec l’essor de plateformes d’e-commerce tels que Prestashop ont fait du chemin dans notre esprit. Ces plateformes avaient fait leurs preuves : à nous de nous en emparer, à défaut de devoir créer from scratch des outils dont les enjeux (paiement sécurisé, complexité de la base…) étaient coriaces.

Une e-boutique et des produits à la fois rustiques et délicats

Comme on ne choisit pas sa famille, Tam et Greg Pernix n’ont pas eu à chercher bien loin pour dégoter leur prestataire web (il faut avouer que de notre côté, nous avions déjà semé chez eux les germes d’un intérêt pour le web en tant que levier de croissance).

Nous avons donc fait ensemble ce premier pas : celui du e-commerce. Un défi technique pour nous. Et un axe de communication fort : montrer le couple de producteurs qui se cache derrière la boutique, et tenter d’insuffler la simplicité, le courage, le militantisme et l’humanité de leur démarche dans ce site. Des vrais gens, une vraie vocation : ce sont des produits authentiques.

Pour eux, un défi professionnel. Maintenant qu’ils ont ajouté cette corde à leur arc, ils va falloir mettre en pratique les conseils prodigués par Transat en matière de référencement et de marketing pour engendrer du trafic :

  • Pour commencer, diffuser l’adresse de la boutique, dans les annuaires, auprès des proches et amis Facebook, ainsi qu’aux partenaires « classiques ».
  • Alimenter un blog très personnel, lequel a été conçu comme un véritable lieu de rencontre des clients, patients, passionnés, etc, avec Tam et Greg, producteurs et cultivateurs pour de vrai, et tenter de fidéliser ces visiteurs pour les amener à fréquenter la boutique.
  • Profiter de l’opt in pour animer par email la base de clients et de visiteurs et les fidéliser davantage.
  • Enfin, surveiller de près le comportement des clients grâce aux outils disponibles dans la boutique afin d’être réactif à la demande.

Aujourd’hui, nous sommes ensemble fiers de ce beau bébé élevé au bio véritable, et respectueux, autant qu’il est possible, à la fois de la Terre et des bonne pratiques du web ;)

Visitez la boutique du pré Saint Jean à cette adresse :
http://le-pre-saint-jean.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>