Quoi, fait sans filtre ?

Quoi qu’on en pense, et avec toute l’admiration que nos nouvelles générations portent aux gadgets électroniques que des pubs intelligentes nous persuadent de posséder, le retour aux basiques a parfois du bon.

Prenez un objectif 24-70mm f/2.8 qui en a vu des vertes et des pas mûres, bref, qui a du mal a faire le point sur l’ensemble de la lentille, pour ne citer que ça. Ça vous donne des effets involontaires qui du coup en deviennent… intéressants. Hasardeux, du moins. Fascinants, parfois.
Rajoutez un filtre UV brossé au sable caribéen (ça non plus, ce n’était pas forcément volontaire, oups), et prenez le temps d’observer la lumière.
Parce que c’est ça, le « basique ». La lumière. Les lignes. Le volume. Les couleurs… Le bidouillage électronique n’est alors plus là que pour soutenir une bonne prise de vue, et non pas l’inverse.

Photo caraïbes avec filtre UV brossé par le sable - Transat Creative Design

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>